You are currently viewing De l’importance du double nettoyage

De l’importance du double nettoyage

Vous m’entendez souvent prôner un « vrai nettoyage » le soir, quel que soit votre problème de peau. Et le conseil vaut pour celles qui n’ont pas de problèmes. « Oui mais je ne me maquille pas, pas besoin de démaquiller ! » Tututut. Tout le monde devrait réaliser un double nettoyage tous les soirs.

Mais c’est quoi le double nettoyage ? Est-ce que ça n’agresse pas la peau de se nettoyer 2 fois de suite ? Non, pas du tout, bien au contraire, le double nettoyage permet de manière très douce d’enlever toutes les impuretés présentes à la surface de votre peau.

Étape 1 du double nettoyage : la phase huileuse

« De l’huile ? Mais ma peau est naturellement huileuse… » Chassez vos peurs, l’huile est parfaitement adaptée à tous les types de peau.

On masse sur peau sèche et par mouvements circulaires. L’huile va venir décoller les corps gras indésirables (maquillage mais également pollution, excès de sébum…)

Quelle huile démaquillante choisir ?

  • Mon huile démaquillante préférée, c’est l’huile Fantômette de Douces Angevines. Elle n’est toutefois pas très adaptée pour les peaux sensibles aux huiles essentielles ou très réactives.
  • Pour les peaux sensibles et réactives justement, je recommanderai d’utiliser une huile végétale, un beurre ou encore un macérât de camomille ou de calendula.
  • Pour les peaux très sèches plus basique en termes de pH on préférera le liniment au pH plus acide pour équilibrer. Soyez stratégique avec votre peau !

Étape 2 du double nettoyage : la phase aqueuse

Une étape à ne surtout pas oublier. C’est elle grâce au tensio-actif que vous allez utiliser qui va vous permettre de parfaire le nettoyage et d’emporter hors de la peau les impuretés générées par la phase 1.

Sur peau humide, appliquez un gel ou une mousse nettoyante selon vos préférences. Il faut que ça mousse !

Quel nettoyant choisir pour parfaire mon double nettoyage ?

  • Pour les peaux inflammatoires, pour l’eczéma ou pour les peaux très sensibles, je recommande souvent un savon soufré.
  • Pour les peaux plus grasses, un savon au charbon actif ou au tea tree comme ceux de La Canopée ou de Joveda.
  • Pour les peaux plus sages, tournez vous vers des gelées comme celle de Denovo.

Étape 3 : le séchage

Ensuite, on sèche délicatement sa peau en tapotant avec un linge (j’aime beaucoup utiliser des langes pour bébé très doux pour ma part). Idéalement, les peaux acnéiques en changeront tous les jours.

Étape 4 : l’hydrolat

Puis utilisez un hydrolat et ainsi enlever toute trace de calcaire, l’hydrolat est très intéressant.

Nous reviendrons sur le sujet car autour de l’hydrolat il y a beaucoup de choses à dire. Quelle plante choisir ? Comment utiliser l’hydrolat en interne et en externe…

Il ne vous reste plus qu’à appliquer votre soin !

Attention, selon votre type de peau, il faudra choisir des produits plus acides ou plus basiques…

Prenez rendez-vous pour une consultation, nous pourrons faire le point ensemble sur votre routine beauté.

Laisser un commentaire